mobirise.com

Les artistes selectionnés - Prix de dessin 2017

Daniel et Florence Guerlain

Charles Avery

Charles Avery est né en 1973 en Ecosse, il vit et travaille à Londres et sur l’ile de Mull.

Il est l’auteur d’une véritable mythologie — The Islanders an Introduction — à laquelle il se consacre entièrement depuis 2004.

Le Frac Ile-de-France/Le Plateau a organisé en 2010 sa première exposition personnelle en France.

Il a représenté l’Ecosse à la Biennale de Venise en 2007

Il est représenté par Pilar Corrias à Londres, Grimm gallery à Amsterdam, Ingleby Gallery à Edhinburgh et Studio SALES di Noberto Ruggeri à Rome.

Il est dans les collections du Frac Ile de France et dans la collection Florence et Daniel Guerlain.


A travers textes, dessins, installations et sculptures, Charles Avery nous décrit une île et un monde imaginaire — sa géographie, sa faune sa flore, ses habitants — régi par des lois particulières, qu’un explorateur est amené peu à peu à nous faire découvrir. 
Au-delà d’une narration empreinte d’un réalisme achevé — ses dessins, en particulier, qui témoignent d’une étonnante virtuosité — le récit révèle un système complexe où des considérations d’ordre logique et philosophique semblent l’emporter : les faits, gestes et évènements qui nous sont rapportés paraissent continuellement répondre à des dialectiques fondées sur l’équivalence et l’incertitude.
D’emblée, ce rapport à une pensée qui structure un tout, précisément à l’instar de l’artiste qui nous crée un monde, est affiché par les noms donnés, non sans humour, tant à certains espaces de ce monde parallèle qu’à certains protagonistes de The Islanders : Onomatopœia est la ville centrale de l’île imaginaire, les Noumenons sont des animaux dont on ne voit jamais la tête, l’archipel de l’Axiome de Wittgenstein baigne dans l’Océan Analytique…
L’imagination débordante de Charles Avery, son étonnante inventivité, ne semblent par ailleurs connaître aucune limite et se manifestent par la création et la description minutieuses d’une infinité de personnages, de divinités, de scènes et de phénomènes confondants à la fois de vraisemblance et de parfaite singularité.
L’étrangeté qui en résulte, au-delà de la facture d’un dessin pour le moins insolite, au-delà d’associations de formes où le réalisme le plus cru côtoie une abstraction aux accents idéalistes, est aussi celle de la démarche elle-même, qui à bien des égards revêt une forme d’obsolescence : si l’entreprise fictionnelle rappelle celle d’illustres prédécesseurs — Faulkner, Borges en particulier ou, dans le champ de l’art, Broodthaers — elle peut paraître à l’heure de Second Life et des nouveaux médias parfaitement incongrue.

SOLO EXHIBITIONS


2016

Charles Avery, Pilar Corrias, London – UK

2015

Charles Avery: The People And Things of Onomatopoeia, Ingleby Gallery, Edinburgh – UK

What’s the matter with Idealism?, Gemeente Museum, The Hague – NL

fig-2 2/50 Charles Avery, ICA Studio, London – UK

2014

Billboard for Edinburgh, Edinburgh – UK

Charles Avery, Galleria S.A.L.E.S, Rome – IT

What’s so great about Happiness? The people and things from Onomatopoeia, Grimm Gallery, Amsterdam – NL

2013

It Means It Means! – A Drawn Exhibition by Charles Avery & Tom Morton at the Museum of Art, Onomatopoeia and Pilar Corrias, London, Pilar Corrias, London – UK

It Means, It Means! – A Drawn Exhibition by Charles Avery & Tom Morton at the Museum of Art, Onomatopoeia and Galerie Perrotin, Paris, Galerie Perrotin, Paris – FR

Vitrines: Charles Avery, L’Antenne, Le Plateau, FRAC lle de France, Paris – FR; Galleria S.A.L.E.S, Rome 

2012

New Works from the Islanders Project (Concerning the Qoro-Qoros, The Jadindagadendar and the Eternal Dialectic), Grimm Gallery, Amsterdam – NL

2011

Place de la Revolution, Pilar Corrias, London – UK

New Drawings of Onomatopoeia, Galleria S.A.L.E.S, Rome – IT

2010

Onomatopoeia, Part 1, EX3 – Centor per l’Arte Contemporanea, Florence – IT; Kunstverein, Hanover – DE; Frac Ile-de-France Le Plateau, Paris – FR

Onomatopoeia, Part 2: The Port, Pilar Corrias, London – UK

2009

Onomatopoeia, Part 1: Creeds, Galleria Sonia Rosso, Turin – IT

2008

The Islanders: An Introduction, Parasol Unit, London – UK; Museum Boijmans van Beuningen, Rotterdam – NL; Scottish National Gallery of Modern Art, Edinburgh – UK

2007

Maquette of the Eternity Chamber, Faye Fleming & Partner (former Galerie Arquebuse), Geneva – CH

The Islanders: An Introduction – part III, Faye Fleming & Partner (former Galerie Arquebuse) – CH

2006

Charles Avery & Keith Wilson, Alexandre Pollazzon, London – UK

The Plane of the Gods, Cubitt Gallery, London – UK

The Islanders: An Introduction – part II, Galleria Sonia Rosso, Turin – IT

2005

The Islanders: An Introduction, Doggerfisher, Edinburgh – UK

Hunting The Noumenon, Galleria Archimede Staffolini, Nicosia – CY

AVATARS, Galleria S.A.L.E.S, Rome – IT

2004

The Hunter, Man in the Holocene, London – UK

It thinks, Galleria Sonia Rosso, Turin – IT

2003

The Square Root of 2, Sleeper, Edinburgh – UK

The Freedom of the Universe, S.A.L.E.S., Rome – IT

2002

The Truth about the Truth, Doggerfisher, Edinburgh – UK

Triangle Land, Dee Glasoe, New York – USA

2001

The Palace of the Gulls, Percy Miller Gallery, London – UK

2000

The Last Yolk, Sonia Rosso Gallery, Pordenone – IT

The Riddle of Pooch Avery, Dee Glasoe Gallery, New York – USA

The Ghost of Scirribin, Nylon Gallery, London – UK

1999

Charles Avery, Richard Heller Gallery, Los Angeles – USA

The Life and Times of Nancy Haselswon, Tablet Gallery, London – UK

1998

The Creation of the Omniverse, Nylon, London – UK

Portraits of People Who Never Existed, Entwistle Gallery, London – UK